Les dossiers chauds de la CNSS pour 2021

Le siège de la CNSS. . Le360

Revue de presseKiosque360. La CNSS va généraliser la protection sociale et projette également de placer ses fonds à la CDG en 2021.

Le 24/12/2020 à 21h31

La généralisation de la couverture sociale est la priorité absolue pour la CNSS. C'est ce que confirme L'Économiste dans son édition du jour qui cite Abdellatif Mortaki, DG par intérim. Le journal précise qu'il y a un planning à respecter. Il s'agira pour les deux premières années,de réaliser la couverture médicale et les allocations familiales. Trois ans plus tard, il faudra généraliser les retraites et l’indemnité pour perte d’emploi (IPE).

Près de 4,5 millions de travailleurs non salariés sont concernés ainsi que leurs familles. Ce qui porte le total à plus de 11 millions de personnes. A cela s’ajoute la couverture médicale des ramédistes. Le quotidien relève que la CNSS gère les dossiers de 6 millions de personnes, y compris les assurés actifs, les pensionnés et les ayants droits. Cela passera sur les deux prochaines années à 22 millions d'assurés.

En attendant, le journal indique que la Caisse travaille actuellement sur la dématérialisation des process pour pouvoir absorber cette montée en charge. Cela lui permettra également de réviser ses méthodes de travail. Justement, l’amnistie de 2020 concernant les entreprises touchées par la pandémie, dont le nombre s’élève à 90.000 et dont les créances sont estimées à 10,065 milliards de DH, avec une remise de 4 milliards de DH, ont accéléré le processus de dématérialisation.

Le journal fait savoir que la Caisse a créé un portail qui permet à l’entreprise de connaitre sa créance, de décider si elle la paie comptant, avec des facilités et le nombre de mensualités. Cela s'est traduit par la souscription de 14.000 entreprises pour un montant de 1,4 milliard de DH.

Par Rachid Al Arbi
Le 24/12/2020 à 21h31