L’assurance Takaful prend forme

Photo d'illustration. . DR

Revue de presseKiosque360. Bonne nouvelle pour le secteur des assurances au Maroc. Attendue depuis de nombreux mois, la circulaire portant sur l'application des dispositions du Code des assurances relatives à l'assurance Takaful a enfin été publiée. Les détails.

Le 01/11/2021 à 18h30

Pour favoriser le démarrage de l’activité Takaful, l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS) s’est mobilisée pour la réception et le traitement des demandes d’agrément des futurs opérateurs, rapporte Aujourd’hui Le Maroc dans sa livraison de ce mardi. Le journal indique que cette annonce a été faite en marge de l’entrée en vigueur, le 25 octobre dernier, de la circulaire portant sur l’application des dispositions du Code des assurances relatives à l’assurance Takaful.

Ainsi, ladite circulaire est axée sur 4 chapitres contenant 63 articles. Aujourd’hui le Maroc précise que le premier chapitre de cette circulaire est consacré au contrat d’assurance Takaful et au règlement de gestion du fonds d’assurance Takaful. «Le deuxième chapitre porte, quant à lui, sur les entreprises d’assurances et de réassurance Takaful. Il fixe notamment le régime administratif de ces entreprises et le système financier du fonds d’assurance Takaful, et régit également les entreprises qui pratiquent exclusivement les opérations de réassurance ainsi que leur système de gouvernance», précise également le quotidien, ajoutant que la présentation des opérations d’assurance Takaful est couverte par le 3ème chapitre, tandis que le quatrième chapitre est réservé aux dispositions diverses et finales.

Le journal fait aussi remarquer que l’entrée en vigueur de cette circulaire intervient suite à la publication de l’arrêté du ministère de l’Economie et des Finances au Bulletin officiel portant son homologation. Rappelons que, depuis le lancement des banques participatives au Maroc, l’assurance Takaful était la pièce manquante de ce nouveau dispositif financier. L’assurance Takaful, qu’est-ce que c’est? Il s’agit d’un contrat d’assurance compatible avec les principes de la finance participative. Ainsi, dans le cadre de ce contrat, les souscripteurs payent des cotisations sous forme de dons, qui sont déposées dans un Fonds Takaful avec les primes d’autres souscripteurs et, en cas de survenance d’un événement couvert, c’est ce fonds qui vient indemniser les victimes.

Selon les experts, l’activité de l’assurance Takaful devrait générer plus de 100 millions de dirhams en 2022, soit environ 10% de part de marché du secteur de l’assurance décès adossée à des financements, au vu de la progression du marché. D’ailleurs, soulignons que le financement participatif destiné à l’habitat, sous forme notamment de Mourabaha immobilière, a poursuivi sa progression et s’est établi à 14,6 milliards de dirhams à fin août 2021, après 9,4 milliards de dirhams à la même période en 2020. 

Par Ismail Benbaba
Le 01/11/2021 à 18h30