Vidéo. Covid-19 au Maroc: voici comment l’Institut Pasteur surveille l’apparition de nouveaux variants, dont Omicron

Le séquençage du génome viral est lancé à partir d'échantillons.  . Adil Gadrouz / Le360 (photomontage)

Un premier cas Omicron a été détecté au Maroc hier, mercredi 15 décembre, grâce au dispositif de veille génomique, lequel consiste à procéder au criblage et au séquençage des tests positifs au Covid-19. Le point sur ce processus, avec Abdelhamid Barakat, responsable du laboratoire d’analyse de séquençage à l’Institut Pasteur de Casablanca.

Le 16/12/2021 à 08h29

Afin d'identifier les variants circulant au Maroc et de les caractériser par séquençage génomique, le ministère de la Santé a instauré un consortium de laboratoires disposant d’une plateforme fonctionnelle de séquençage, dans le cadre de la stratégie nationale de veille génomique du Covid-19. 

Interrogé par Le360, Abdelhamid Barakat, responsable du laboratoire de séquençage génomique à l’Institut Pasteur de Casablanca, a souligné que le criblage et le séquençage des tests positifs du Covid-19 permettent une détection précoce des nouveaux variants, souvent plus contagieux que la souche classique. Cela permet ainsi une meilleure prévention de la propagation de ces variants mutants.

Abdelhamid Barakat a expliqué que les écouvillons PCR positifs subissaient un deuxième test PCR ciblé, permettant de préciser de quel type de variant il s’agit.

«Au cas où le résultat de ce test PCR ciblé ne permet pas d’identifier le variant, on procède directement au séquençage génomique», a-t-il précisé.

En ce qui concerne le délai de rendu du résultat du séquençage, il est, selon cet expert, de quatre à cinq jours, alors que le résultat d'un test PCR est connu dans les trois ou quatre heures qui suivent le prélèvement.

Quant à la circulation de variants du SARS-CoV-2 au Maroc, le responsable du laboratoire de séquençage génomique à l’Institut Pasteur de Casablanca souligne que le variant Delta est le virus actuellement prédominant dans le Royaume.

Par Amine Lamkhaida et Adil Gadrouz
Le 16/12/2021 à 08h29