Hausse du prix des tomates: une offre suffisante et bientôt des prix en baisse, assure Mustapha Baitas

Photo d'illustration. . DR

Depuis le début de la semaine, le prix de la tomate a littéralement explosé dans les marchés marocains pour atteindre jusqu'à 14 dirhams le kilo. Hausse de la demande internationale, spéculations sur le marché local... Le porte-parole du gouvernement assure que le prix des tomates va revenir à la normale dans un délai de deux jours au maximum.

Le 11/03/2022 à 10h37

Alors que les vendeurs expliquent la hausse des prix de la tomate par la baisse de l’offre, qui intervient chaque année au cours de cette période à cause de l’export, le porte-parole de l'équipe gouvernementale, Mustapha Baitas, a expliqué hier, jeudi 10 mars 2022, lors du point de presse à Rabat à la suite de la réunion du Conseil du gouvernement, que la flambée du prix des tomates s'explique principalement par une augmentation exponentielle de la demande à l'étranger.

«Il y avait une orientation prononcée vers l’exportation, alors que le marché intérieur, n'étant pas rationnel, subit nombre de dysfonctionnements liés à la multiplication des intermédiaires dont la spéculation pèse sur les prix», a précisé ce ministre délégué auprès du chef du gouvernement. 

Pour Mustapha Baitas, «si on prend l’exemple du marché d’Inezgane, spécialisé dans la tomate avec un afflux de près de 120 camions par jour, on trouve que la tomate entre sur le marché à un certain prix et en ressort avec pratiquement le double de ce prix avant même d’arriver à Casablanca, Rabat et les autres régions du Royaume».

Pour faire face à cette hausse qui a lourdement impacté le pouvoir d’achat des ménages à la veille du mois du ramadan, Mustapha Baitas a assuré que le gouvernement était actuellement engagé dans des discussions à ce sujet, notamment avec les professionnels du transport, afin de «parvenir à un accord pour qu’il n’y ait pas d’autres répercussions qui auront un impact sur le système». Le porte-parole du gouvernement affirme ainsi que les prix devront baisser au cours de ces deux prochains jours, pour revenir à la normale.

Pour ce qui est des volumes à l’export, Mustapha Baitas a indiqué que les exportations de tomates marocaines sont autorisées à hauteur de 500.000 tonnes à destination de l’Union Européenne, dans le cadre de l’accord commercial entre le Maroc et l’UE, et a expliqué qu’une fois ce seuil dépassé, il est indispensable de payer des taxes d’entrée.

Par Majda Benthami
Le 11/03/2022 à 10h37