Élevage: ces bovins qui en mettent plein la vue au SIAM

Des bovins exposés au SIAM.

Le 28/04/2024 à 14h06

VidéoEn cette dernière journée du Salon international de l’agriculture au Maroc, Moustapha El Khouli, éleveur de races bovines illustre et multirécompensé, nous ouvre les portes de son stand pour nous faire découvrir les races qui font la fierté de son exploitation. C’est ici, entre les allées animées du SIAM, que se dévoile un spectacle haut en couleur de l’excellence en élevage. Découverte.

Nous voici au SIAM, le Salon international de l’agriculture au Maroc qui se déroule à Meknès. C’est le dernier jour de cette grand-messe annuelle, et les allées vibrent d’une énergie particulière. Au milieu de cette effervescence, un stand captive l’attention: celui de Moustapha El Khouli, couronné samedi meilleur éleveur de cinq races.

Avec son sourire contagieux et une vitalité qui défie l’épuisement de la semaine, cet habitué du SIAM nous accueille chaleureusement, une poignée de main ferme scellant notre rencontre. Il est prêt à nous dévoiler les secrets de ses champions. Alors que nous échangeons, Moustapha nous guide à travers une présentation de ses animaux qui ont été distingués lors de cette 16ème édition du SIAM.

Première à attirer notre regard: la vache dite Blanc bleu belge (BBB) hybride, avec sa masse impressionnante et sa robe lisse. Moustapha explique comment les animaux de cette race sont appréciés pour leur haute teneur en viande maigre et leur faible pourcentage de graisse, ce qui les rend très prisés sur le marché de la viande de bœuf de qualité.

À quelques pas de là, la vache Piemontese arbore une prestance calme et majestueuse. Son corps robuste et son regard paisible captivent un public attentif qui s’approche prudemment, respectueux de la tranquillité imposée par ce géant. Issue de la région du Piémont en Italie, elle est également connue pour son phénotype musculaire distinctif. Tout comme la Blanc bleu belge, elle se caractérise par un rendement élevé en viande maigre, grâce à sa musculature bien développée.

Nous passons ensuite à la Limousine, une race qui incarne la robustesse. Elle est appréciée pour sa viande tendre et juteuse, ce qui en fait une race très populaire parmi les éleveurs et les consommateurs de viande de bœuf. Quant à la Blonde d’Aquitaine, avec sa robe dorée, semble presque briller sous le soleil de l’après-midi. Moustapha s’enthousiasme sur sa beauté et son élégance, qui cachent bien sa force et sa vigueur. Cette race combine croissance rapide et excellent rendement carcasse.

Enfin, la Charolaise impressionne par sa taille et sa présence. Cet imposant spécimen se distingue par sa grande taille, et sa musculature impressionnante, ce qui lui permet d’offrir des rendements élevés en viande de très bonne qualité.

Par Hajar Kharroubi et Adil Gadrouz
Le 28/04/2024 à 14h06