Covid-19: la fin de la vague Omicron n'est pas synonyme de fin de la pandémie, met en garde le ministère de la Santé

Khalid Aït Taleb est le ministre de la Santé et de la protection sociale du gouvernement dirigé par Aziz Akhannouch.
Khalid Aït Taleb est le ministre de la Santé et de la protection sociale du gouvernement dirigé par Aziz Akhannouch. . DR

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a souligné que «la fin de la vague d’Omicron n’est pas synonyme de fin de la pandémie», assurant qu’à l’heure actuelle, l’éventuelle apparition de variants inquiétants à l’échelle internationale est toujours de mise, au moment où l’OMS considère la pandémie comme une urgence sanitaire mondiale.

Le 02/03/2022 à 17h02

Dans un communiqué, le ministère de la Santé a fait observer que la situation épidémiologique du Covid-19 au Maroc se caractérise par une amélioration sensible de tous les indicateurs avec une maîtrise de la situation épidémiologique et ce, à la faveur des mesures proactives prises et que prend toujours le Maroc, de la campagne nationale de vaccination, et des mesures préventives toujours en vigueur.

«Pour préserver cette situation épidémiologique positive et confortable dans notre pays et garantir un retour progressif à la vie normale, les doses de rappel, dans le cadre de la campagne nationale de vaccination, constituent l’unique moyen de protéger les personnes, particulièrement les plus âgées et celles souffrant de manque d’immunité et de maladies chroniques», relève la même source.

Le ministère de la Santé met aussi l'accent sur «l’impératif de continuer à observer les mesures préventives, comme le port du masque, l'utilisation des désinfectants pour les mains, et la préservation d’un degré élevé de vigilance, conformément aux recommandations pertinentes du comité scientifique».

Tout ceci, conclut le communiqué, «en vue d’éviter la rechute dans une nouvelle vague plus massive que celle que notre pays a connue auparavant et qui pourrait porter atteinte aux acquis réalisés par notre pays dans ce domaine».

Le 02/03/2022 à 17h02