Covid-19 au Maroc: un premier décès dû au variant Omicron

Un patient en réanimation. . DR

Un premier décès a eu lieu au Maroc, suite à une contamination au variant Omicron. L'information, officielle, a été communiquée par le ministère de la Santé dans son bilan bimensuel sur la situation épidémiologique du Covid-19.

Le 04/01/2022 à 12h43

Le premier décès dû à la contamination au variant Omicron vient d’être déclaré au Maroc, une information annoncée par le ministère de la Santé dans son bilan bimensuel de la situation épidémiologique du Covid-19 au Maroc.

Il s’agit d’une femme âgée de 67 ans, qui avait été admise à la fin du mois de décembre dernier dans un service de réanimation du Royaume.

Khalid Aït Taleb, le ministre de la Santé, avait évoqué ce cas lors d’une intervention le 28 décembre dernier sur le plateau du Journal télévisé d’Al Aoula. Le ministre avait alors expliqué que cette personne avait pris du retard à recevoir une troisième dose du vaccin anti-Covid-19.

Ce jour-là, Khalid Aït Taleb avait aussi déclaré que le Maroc répertoriait 76 cas confirmés de contamination au variant Omicron, et n’est pas tout, il avait également fait état de 246 cas suspects.

Avec la variant Omicron qui devient de plus en plus dominant au Maroc, le nombre de contaminations ne cesse d’augmenter. Dans son rapport bimensuel toujours, le ministère de la Santé note une augmentation de 200% des cas en comparaison avec la semaine précédente.

Par Qods Chabaa
Le 04/01/2022 à 12h43