Attentat d'Istanbul: deux blessées marocaines quittent la Turquie

Les gerbes de fleurs continuent à être déposées devant la Reina . DR

Deux jeunes femmes parmi les blessées marocaines quittent enfin Istanbul pour rejoindre respectivement le Maroc et la France. Le corps médical turc a préféré garder en observation la troisième blessée.

Le 05/01/2017 à 19h00

Deux des trois jeunes femmes marocaines blessées grièvement dans l'attentat de la discothèque Reina à Istanbul, ont quitté ce jeudi 5 janvier la Turquie, en direction du Maroc et de la France.

Elles avaient été soignées dans l'un des deux plus importants hôpitaux de cette ville, a appris le360 de sources informées.

"La première femme qui a été opérée à la jambe a quitté Istanbul pour la France, en compagnie de sa sœur venue lui apporter son aide.

La deuxième blessée, qui a été opérée au coude, a regagné Casablanca", selon les mêmes sources.

"En ce qui concerne la troisième jeune femme touchée à la jambe, les médecins ont décidé de la maintenir sous contrôle médical encore pendant quelques jours, afin de lui permettre de mieux récupérer, d'ici le week-end prochain", indiquent les mêmes sources.

Rappelons que Nassima Raji, opérée à deux reprises depuis dimanche dernier, souffre actuellement d’une paralysie partielle du côté droit. Les médecins espèrent "une évolution positive" mais ne peuvent toujours pas se prononcer sur le caractère "durable" ou non de son handicap.

Par Mohamed Chakir Alaoui
Le 05/01/2017 à 19h00