Gouvernement vs HCP, Lahlimi refuse de polémiquer

Ahmed Lahlimi, Haut commissaire au plan. . Le360

L'entourage proche du Haut commissaire au plan avance que Lahlimi refuse de polémiquer, en dépit des attaques dont il fait l'objet de la part du gouvernement.

Le 29/01/2014 à 13h44

Le Haut commissaire au plan, Ahmed Lahlimi, refuse la polémique avec le gouvernement, surtout après la réaction tonitruante de Mohamed El Ouafa, ministre des Affaires générales, suite à l'annonce des prévisions du HCP pour l'année 2014. Le Haut commissariat prévoit un taux de croissance de 2,4%, alors que l'Exécutif table sur un taux de 4,2%.

"Le HCP a accompli son travail institutionnel et sa première mission consiste à élaborer des études professionnelles, sans aucun parti pris", ont indiqué à Le360, mercredi, des responsables du HCP sous couvert de l'anonymat. "M. Lahlimi refuse de polémiquer. La sagesse lui dicte de faire preuve de retenue. Le HCP n'est pas contre le chef du gouvernement. Nous souhaitons plein succès à la majorité", a-t-on ajouté.

Mohamed El Ouafa, ministre des Affaires générales, a estimé mardi soir, sur la chaine Al Aoula que "le HCP aurait du patienter deux mois avant de publier ses prévisions qualifiant le timing d'inapproprié. Selon El Ouafa, "les prévisions du Haut commissariat au plan ont écorché l'image du Maroc auprès des institutions financières internationales".

Par Mohamed Chakir Alaoui
Le 29/01/2014 à 13h44