Vidéo. "Homouna": première websérie sur la communauté LGBT au Maroc

Un extrait du premier épisode de la webserie Homouna sur être une femme queer au Maroc. . DR

Le 22/09/2021 à 15h00

Vidéo"Homouna" est le nom de la première websérie marocaine sur la communauté LGBTQ+ au Maroc. Une série de cinq capsules vidéos dont la diffusion sur les réseaux sociaux a démarré le 19 septembre 2021.

La première websérie queer fait son apparition sur le net. Homouna, réalisé en dialecte marocain, est une websérie de 5 épisodes évoquant la vie, les défis et les rêves des femmes queer, bisexuelles, trans et des personnes non binaires au Maroc et dans la diaspora que l'on résume sous le sigle LGBTQ+ (lesbienne, gay, bisexuel, trans, queer et autres comme non-binaire, intersexe, etc.).

C’est en tout cas ce que précise le collectif Nassawiyat à l’origine de cette production diffusée sur Facebook, Instagram et YouTube.

Le premier épisode, "Etre une femme queer au Maroc", a été diffusé le 19 septembre dernier. Il parle du fait d'être à la fois une femme et une personne queer au Maroc et comment cela affecte la vie quotidienne. La capsule vidéo explique également comment les luttes d'être à la fois une femme et une personne queer se croisent.

Il sera suivi de quatre autres épisodes sur être une personne transgenre au Maroc, être queer dans la diaspora, être intersexe au Maroc et le dernier épisode parle de ce que signifie l’amour pour la communauté.

Homouna, qui signifie les pronoms eux, elles, en arabe, est inspirée de 21 histoires vraies de femmes LGBTQ+ que les membres de Nassawiyat ont rencontrées et interviewées dans le sud, le nord et le centre du Maroc pour assurer, selon eux, une représentation inclusive de toutes les femmes au Maroc.

Nassawiyat, pour ceux qui ne connaissent pas ce collectif associatif, est un groupe féministe de femmes LGBTQ+ basé au Maroc.

Ce groupe a été créée selon ses protagonistes dans le but de lutter pacifiquement contre toutes les formes de violences et de discriminations sur la base de l’orientation sexuelle ou/et l’identité/ l’expression de genres contre les communautés marginalisées et la communauté queer/trans+ au Maroc.

Par Qods Chabaa
Le 22/09/2021 à 15h00