Tamek veut lancer une radio intra-muros pour adoucir les moeurs des détenus

Mohamed Saleh Tamek, Délégué général de l'Administration pénitentiaire et de la réinsertion.

Mohamed Salah Tamek, Délégué général de l'Administration pénitentiaire et de la Réinsertion, ambitionne d’adoucir davantage les conditions carcérales en tablant sur un projet des plus ambitieux. Ainsi, il veut donner la parole aux détenus par le biais de la création d’une radio entre les murs.

Le 10/11/2015 à 09h02

Conscient que l’information et l’éducation représentent un levier de réinsertion et après s’être attelé à la question d’une meilleure prise en charge médicale des prisonniers, le Délégué général à l'Administration pénitentiaire, Mohamed Salah Tamek, vise à rendre plus vivables les conditions de détention dans le milieu carcéral, notamment par la création d’une chaîne radiophonique interne animée par des détenus.

Le projet a été dévoilé à l'issue de la présentation du budget alloué à la Direction de l'Administration pénitentiaire pour l’année 2016.

Apprendre à communiquer, travailler en équipe et gagner confiance en soi pour réussir sa sortie de prison. C’est le but de cette démarche qui se veut un projet contre la récidive et qui pourrait voir le jour dans quelques maisons d’arrêt à titre expérimental.

Au programme de ces ondes carcérales : reportages et émissions culturelles et de vulgarisation scientifique destinés aux détenus.

Par Ouardigh Rahmouna
Le 10/11/2015 à 09h02