«Retour aux sources», une visite guidée pour plonger au cœur de l’histoire des juifs de Fès

Des membres de la communauté juive résidant en France lors de la visite guidée à Fès, «Retour aux sources», dimanche 20 février 2022. . le360

Le 21/02/2022 à 19h28

VidéoPlusieurs membres de la communauté juive résidant en France ont redécouvert, hier, dimanche 20 février 2022, la ville de Fès, en visitant les monuments et lieux historiques hébreux, ayant marqué la présence des familles juives dans la capitale spirituelle du Royaume, et symbolisé leur coexistence avec les musulmans. Les images.

Cette visite organisée hier, dimanche 20 février 2022, à Fès, sous le slogan «Retour aux sources», a permis à l’ensemble des membres présents de la communauté juive résidant en France d’explorer plusieurs lieux symboliques. Ils ont ainsi (re)découvert leur histoire dans la capitale spirituelle.

La tournée des «mahalat» (boutiques) des juifs dans l’ancienne médina de Fès, du cimetière juif et de plusieurs autres anciens monuments, a permis aux visiteurs de concrètement confirmer la coexistence entre les juifs et les musulmans ayant vécu dans la région de Fès-Meknès, et en particulier dans la ville de Fès.

«Cette précieuse visite a permis à la communauté juive de prendre connaissance de l’ampleur des efforts fournis par le Maroc pendant ces dernières années. La ville de Fès regorge d’une chaleur humaine incroyable émanant de ses habitants si chaleureux. Ceci indique que le Maroc est le meilleur pays du monde. C’est un pays qui a donné naissance à la tolérance et à la coexistence», déclare André Ohana, vice-président de la communauté juive d’Avignon, interrogé par Le360.

De son côté, Meyer Benzecrit, président de la communauté juive de Carpentras, a fait part de l'attachement des juifs marocains de la diaspora pour le Maroc. «La communauté juive marocaine n’a besoin ni de l’Accord d’Abraham ou de tout autre accord pour entrer et découvrir le Royaume. Cette envie d’explorer le Maroc a toujours été présente, et ceci grâce au climat de tolérance qui règne depuis plusieurs années dans le Royaume sous l'impulsion du roi Mohammed VI», rapporte-t-il.

Cette visite guidée au sein de la ville de Fès sera suivie d'autres tournées programmées à Meknès, Rabat, Casablanca, Marrakech et Essaouira.

Par Mohammed Chellay
Le 21/02/2022 à 19h28