Le non-port du masque est un délit qui s'inscrit au casier judiciaire

Une citoyenne verbalisée pour non-port du masque.  . DR

Le non-port masque dans les lieux publics au Maroc peut être sanctionné par une amende allant de 300 à 1.200 dirhams en cas de récidive et constitue un délit inscrit au casier judiciaire pendant un an.

Le 21/08/2020 à 08h55

Le port du masque a été rendu obligatoire par une loi (complétant le décret-loi n° 2.20.292) votée à l'unanimité par les chambres du Parlement le 7 août 2020. Y contrevenir constitue donc non pas une infraction, mais un délit. A ce titre, ne pas porter le masque dans les lieux publics est non seulement passible d'une amende allant de 300 à 1.200 dirhams, mais peut également entacher un casier judiciaire vierge.

Des hommes de loi soulignent que cette mesure peut avoir des conséquences désastreuses sur la carrière professionnelle du contrevenant qui se verra dans l'impossibilité de postuler pour un emploi dans l’administration publique, voire dans une entreprise privée. Il lui faudra attendre une année avant que la mention ne soit effacée. C'est ce que rappelle ici, l'avocat Hassan Birouane dans une publication sur sa page officielle Facebook. 

© Copyright : DR

Par Qods Chabaa
Le 21/08/2020 à 08h55