France: le collectif des "Hors-la-loi", lauréat du Prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes

Le logo du collectif Hors La Loi. . DR

Leila Slimani, Sonia Terrab et Karima Nadir, leaders du collectif des "Hors-la-loi" s'apprêtent à recevoir le prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes 2020. La cérémonie est prévue le 9 janvier à Paris.

Le 10/12/2019 à 17h08

Le prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes 2020 sera remis par Sylvie Le bon de Beauvoir à Leila Slimani, Sonia Terrab et Karima Nadir, qui représentent le collectif des 490 premiers signataires de cette pétition. La cérémonie de remise de ce prix est prévue le 9 janvier 2020 à 11 heures à la Maison de l'Amérique Latine, à Paris.

490 femmes et hommes avaient dénoncé dans un manifeste, d'abord publié sur le quotidien le Monde, puis sur plusieurs médias marocains, l'article 490 du code pénal marocain qui punit d'emprisonnement d'un mois à un an toute personne de sexe différent qui, n'étant pas unies par les liens du mariage auraient entretenu des relations sexuelles.

Initié par l'écrivaine Leila Slimani et la réalisatrice Sonia Terrab, le manifeste s'inscrit dans un contexte de durcissement de la répression sexuelle au Maroc.

L'écriture et la diffusion de ce texte ont accompagné la mobilisation pour la défense de Hajar Raissouni, arrêtée le 31 août 2019 pour "avortement illégal" et "relations sexuelles hors mariage" , puis libérée en octobre dernier suite à une grâce royale.

En 2018, 14.503 personnes ont été poursuivies pour des relations sexuelles hors mariage, 3.048 pour adultère et 170 pour homosexualité.

On compte, en outre, 600 à 800 avortements clandestins par jour au Maroc.

Egalement signé par des hommes, dont les journalistes Abdellah Tourabi et Ali Baddou, l'écrivain Abdellah Taia, l'artiste Mahi Binebine, l'acteur Fehd Benchemsi, le manifeste compte aujourd'hui plus de 15.000 signataires.

70% des signatures recueillies par le collectif proviennent de jeunes, âgés de 18 à 25 ans. 

L'attribution de ce prix à Paris au Collectif des 490 vient rappeler que la liberté sexuelle et la liberté de disposer de son corps sont des questions fondamentales dans la pensée de Simone de Beauvoir.

Créé voici douze ans, ce prix a été attribué à des personnalités qui défendent et font progresser la liberté des femmes.

Par Qods Chabaa
Le 10/12/2019 à 17h08