Covid-19: après l'annonce du ministère de la Santé, pagaille dans les centres de vaccination, ce mardi 27 juillet

Des personnes attendent l'arrivée du personnel de santé, pour recevoir une injection d'un vaccin anti-Covid-19, ici à Sidi Youssef, dans la région de Marrakech, le 27 juillet 2021.  . DR

Au lendemain de l’annonce officielle du ministère de la Santé annonçant aux citoyens qu’ils n’ont plus besoin de justifier ni leur adresse ni leur pays de résidence, les centres de vaccination contre le Covid-19 ont été pris d'assaut. C’est le cas à Kénitra et dans la région de Marrakech.

Le 27/07/2021 à 12h31

Ce mardi 27 juillet, la pagaille règne dans les centres de vaccination du Maroc. Après avoir appris la nouvelle de la suppression de l’obligation de justifier d'une adresse et d'un pays de résidence pour bénéficier du vaccin contre le Covid-19, les Marocains ont été nombreux à se rendre aux centres de vaccination et dans les vaccinodromes fraîchement installés dans plusieurs villes du Maroc, dans certaines plages du littoral entres autres, et qui resteront ouverts tous les jours jusqu’à 20 heures.

Au centre de vaccination Haddada à Kénitra, à 10 heures du matin, il y avait ainsi près de 400 personnes qui attendaient leur tour et surtout que le personnel médical soit là, pour recevoir leur première dose ou leur deuxième dose du vaccin contre le Covid-19.

Même ambiance à Sidi Youssef Ben Ali, dans la région de Marrakech. Comme le montrent plusieurs images diffusées sur les réseaux sociaux, la plupart se déplacent sans même avoir pris rendez-vous sur le site, ou après avoir envoyé un sms au 1717, pour être informé de leur date de leur vaccination.

نظم عشرات من ابناء جماعة تلمي اليوم الاثنين مسيرة احتجاجية ضد غياب الأطر الطبية في مستوصف تلمي المكلفة بلقاح كورنا...

Posted by ‎دوار ايت توخسين‎ on Monday, July 26, 2021

Dans le douar Ait Toukssin, les habitants ont entamé une marche pour protester contre l'absence du personnel médical dans les centre de vaccination de cette localité située près de Tinghir.

Il est important de rappeler que si le communiqué du ministère de la Santé, diffusé hier, lundi 26 juin, a bien précisé que désormais toute personne souhaitant se faire vacciner peut se rendre dans n’importe quel centre de vaccination sans justifier nécessairement de l’adresse de son domicile et sans justifier son pays de résidence, il ne signale néanmoins pas du tout qu’il n’y a plus besoin de prendre rendez-vous.

La campagne de vaccination contre le Covid-19 vient d’être élargie au 25-29 ans. Cette nouvelle décision intervient dans un contexte marqué par la recrudescence de la maladie, et aussi à un moment où le Maroc vient d’être approvisionné en nouvelles doses de vaccins.

Le Maroc a déjà réceptionné un premier arrivage de 300.000 doses du vaccin américain Janssen de Johnson & Johnson le samedi 24 juillet dernier, et s’apprête à recevoir, ce mardi 27 juillet, un million de doses du vaccin chinois développé par Sinopharm.

Par Qods Chabaa
Le 27/07/2021 à 12h31