Tourisme: le Maroc fait son roadshow

Le directeur général de l'ONMT s'est réuni lundi 7 février 2022, avec le top management de la compagnie aérienne Iberia, à Madrid.  . ONMT

Revue de presseKiosque360. Fin de la tournée européenne de l'ONMT qui préparait la reprise des vols. La dernière étape à Madrid a permis de faire le point sur la reprise avec les principaux prescripteurs de voyage espagnols. Cet article est une revue de presse tirée du journal Les Inspirations ÉCO.

Le 07/02/2022 à 22h13

Reprise des vols au Maroc suite à la réouverture du ciel aux visiteurs. L’occasion, selon Les Inspirations ECO, pour l'Office national marocain du Tourisme (ONMT) d'enclencher la reprise avec les partenaires espagnols. «Cette date a, en effet, coïncidé avec la fin de la tournée européenne (France, Royaume-Uni, Espagne) d’Adel El Fakir, directeur général de l'ONMT avec l’étape de Madrid qui lui a permis de faire le point sur la reprise avec les principaux prescripteurs de voyage espagnols», souligne le journal dans son édition du 8 février.

Cette présence est, en effet, «essentielle pour activer une reprise très attendue des deux côtés de la Méditerranée». Elle fait suite au déploiement d'une nouvelle Task Force dans la capitale espagnole qui a découlé de la participation de l'Office à la 42e édition du Salon international du tourisme de Madrid (le FITUR, du 19 au 23 janvier). Dans ce cadre, l’ouverture du ciel est la clé de voute de ses partenariats. Elle constitue, selon le journal, «le cheval de bataille de l’ONMT qui projette de sécuriser les capacités aériennes des principales grandes compagnies pour amorcer une reprise rapide de l’activité touristique au Maroc».

Le quotidien évoque le renforcement du partenariat stratégique entre l’office et Iberia dès cet été. «La compagnie prévoit ainsi d’assurer la promotion du Maroc dans tout son réseau, lequel compte plus de 100 destinations européennes et sud-américaines. De quoi permettre d’entraîner une augmentation des liaisons vers les villes de Casablanca, Marrakech et Tanger», note le quotidien. Il est, d’ailleurs prévu que le transporteur aérien ibérique reprenne 100% de ses capacités pour la ligne Madrid-Tanger, à raison de 7 fréquences hebdomadaires, et 76% pour la ligne Madrid-Marrakech, soit 9 fréquences par semaine.

Outre l’aérien, le Maroc veut sécuriser les arrivées à travers des négociations avec les importants TO notamment le groupe Expédia, acteur mondial de la distribution en ligne du voyage, pour assurer une reprise rapide et dynamique des ventes en direction du Royaume. Il est question de «déployer une offre, à la fois commerciale et de communication conjointe, d'environ 440.000 nuitées pour l’été 2022 vers le Maroc, soit une reprise de 80% des objectifs réalisés précédemment (été 2019)».

Par Rachid Al Arbi
Le 07/02/2022 à 22h13