Vidéo. Covid-19: à Taroudant, «un masque pour chaque citoyen»... et des drones pour surveiller

Le360
Le 16/08/2020 à 08h47

VidéoDans le sud du royaume, les autorités oeuvrent inlassablement pour exiger des habitants le respect des consignes sanitaires. Tout en restant vigilantes, elles optent surtout pour la méthode douce, en sensibilisant et offrant même des masques à ceux qui n’en disposent pas. Reportage.

Samedi 15 août 2020, les autorités de Taroudant ont donné un bel exemple des forces de l’ordre citoyennes. En effet, une campagne de sensibilisation a été menée auprès des citoyens pour les inciter au respect des mesures prises par les autorités sanitaires.

Les éléments des forces de l’ordre, aidées par des acteurs de la société civile, ont parcouru les espaces publics, souks et grands lieux d’habitude bondés de monde. L’objectif est d’imposer le port du masque et l’adoption des gestes barrières.

En tout, pas moins de 17 mille masque devront être distribués gracieusement. «Tous les acteurs de la ville, opérateurs économiques, société civile et même des simples particuliers, ont mis la main dans la main pour répondre à l’appel. Nous avons ainsi, avec le concours du gouverneur de la ville, rassembler 17 mille masques dont nous avons commencer à distribuer, aujourd’hui, une grande partie», nous déclare Hicham Nejjari, président de l’association «Chabab Al Atlas de Taroudant». 

Cette opération ayant pour devise «un masque pour chaque citoyen» va durer trois jours, et sera suivie par d’autres. Mais la sensibilisation reste le point d’orgue de cette campagne. «Nous tenons avant tout à ce que nos concitoyens prennent conscience des dangers que représente la pandémie, pour eux et pour leur entourage», détaille notre interlocuteur.

Les lieux de commerce sont particulièrement ciblés par cette campagne étant donné la grande affluence qu’ils connaissent. Les commerçants y ont adhéré sans coup férir. «Nous avons entamé notre campagne dans les souks et grands marchés auxquels se rendent de nombreuses personnes tous les jours et presque à tout moment de la journée. Nous vérifions si les consignes sanitaires sont respectées. Heureusement, tous les commerçants ne faillent pas à ces mesures», affirme Mohamed El Youssoufi, un acteur associatif.

En dépit de cette prise de conscience, les autorités ne dorment sur leurs lauriers, et restent vigilantes. Ainsi les forces de l’ordre utilisent-elles des drones pour surveiller les mouvements des foules afin de parer à tout éventuel rassemblement pouvant donner lieu à un cluster. 

Par M'hand Oubarka
Le 16/08/2020 à 08h47