Vidéo. Casablanca: le Bac 2020 au temps du coronavirus

Bouchra Aaraf, directrice provinciale au ministère de l'Education nationale à la préfecture d'arrondissement d'Aïn Chok. . Le360

Le 20/06/2020 à 15h22

VidéoCovid-19 oblige, les examens du baccalauréat auront lieu cette année au mois de juillet au lieu de juin, et dans des conditions exceptionnelles. Dans le reportage ci-dessus, Le360 vous fait découvrir les mesures de prévention prises au niveau de la préfecture d'arrondissement d'Aïn Chok.

Les examens du Bac 2020 auront lieu les 3 et 4 juillet, puis du 6 au 8 du même mois selon les branches. Des salles de sport devront accueillir ces épreuves marquant une année de labeur.

«Comme vous le savez, les examens du baccalauréat auront lieu cette année en juillet et non en juin, compte tenu de la pandémie du coronavirus. Ils se dérouleront dans des conditions exceptionnelles. Mais nous nous y sommes préparés et oeuvrons pour qu’ils se passent dans de bonnes conditions», déclare, devant Le360, Bouchra Aaraf, directrice provinciale au ministère de l'Education nationale à la préfecture d'arrondissement d'Aïn Chok.

Les lieux des examens ont été aménagés pour accueillir les candidats dans le strict respect des consignes sanitaires. 

Ainsi, nous apprend Mme Aaraf, en plus de la désinfection des salles et de l’installation de caméras de surveillance, pas moins de 80.000 masques de protection, fournis par la direction provinciale du ministère de l'Education nationale à la préfecture d'arrondissement d'Aïn Chok, seront mis à la disposition des élèves, des examinateurs et des surveillants.

De même, du gel hydroalcoolique sera disponible à l’entrée des locaux et au sein des salles d'examens.

«D'autre part, plus de 6.000 gants seront distribués aux surveillants et au personnel chargé de recueillir les copies des candidats. Des thermomètres infrarouges seront installés à l’entrée des salles d'examens pour mesurer la température corporelle de toutes les personnes concernées», ajoute notre interlocutrice.

Que les candidats et leurs familles se rassurent: «toutes les mesures sanitaires ont été prises pour que les examens se passent dans de bonnes conditions», conclut la directrice.

Par Amine Lamkhida et Saad Aouidy
Le 20/06/2020 à 15h22