Enseignement à distance: l'accès aux plateformes éducatives sur Internet est gratuit

Ministère de l'Education nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique à Rabat. . DR

Le programme de l’enseignement à distance instauré par le ministère de l'Education nationale pour la continuité des cours dans l'ensemble des niveaux scolaires, après la fermeture de tous établissements vient de franchir une nouvelle étape. L’accès à toutes les plateformes éducatives est gratuit.

Le 22/03/2020 à 15h06

Le ministère de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, en partenariat avec le ministère de l'Industrie, du commerce et de l'économie verte et numérique indiquent dans un communiqué commun, que l'accès aux plateformes dédiées à l’enseignement à distance au Maroc sera désormais, et de manière momentanée, entièrement gratuit pour l'ensemble des internautes. 

Les termes de cet accord ont été fixées par l'Agence nationale de Règlementation des Télécommunications (ANRT) avec les trois opérateurs de télécoms qui opèrent au Maroc, inwi, Maroc Telecom et Orange, explique ce communiqué conjoint. 

L'instauration de cette gratuité est rendue aujourd’hui nécessaire afin d'assurer la continuité de l'enseignement dispensé dans les différents établissents du royaume, en permettant aux élèves, collégiens, lycéens et étudiants de différentes filières de poursuivre leur apprentissage et leur acquis académiques dans les meilleures conditions.

L'ensemble des sites et des plateformes liés à l'enseignement ou la formation à distance initiés par le ministère de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique seront donc consultables gratuitement.

Ce communiqué précise toutefois que cette mesure ne concerne pas les enseignements dispensés à travers les différentes chaînes sur le réseau social YouTube, initiées par différents établissements de formation du royaume, sous la tutelle du ministère de l'Education nationale. 

Par Lamiae Belhaj Soulami
Le 22/03/2020 à 15h06