Deux époux décédés le même jour: la Covid-19 a frappé fort à Essaouira

Prise en charge d'un patient atteint du Covid-19, dans une unité hospitalière.  . DR

Revue de presseKiosque360. La ville enregistre une cadence quotidienne de 20 cas positifs. Elle vient d’enregistrer son 1.000e cas. Ce qui a incité les autorités à prendre de nouvelles mesures de prévention.

Le 15/11/2020 à 20h44

Le virus a tué, dans la même journée, un couple et cinq membres d’une même famille. La ville d’Essaouira, qui vient d’enregistrer son 1.000e cas positif, s'en souviendra certainement pendant longtemps. Cela s’est passé vendredi à l’hôpital provincial de Safi, dont relève Essaouira, et dans lequel les deux époux avaient été admis au service des soins intensifs, relate le quotidien Al Akhbar dans sa livraison du lundi 16 novembre. La femme, la cinquantaine, a succombé la première, suivie quelques heures plus tard de son mari, qui recevait les soins dans la même unité.

Le nombre de décès en 24 heures annoncé par le quotidien n’a cependant pas été corroboré par le bulletin quotidien diffusé chaque jour par le ministère. Il n’en reste pas moins que la situation sanitaire dans la province de Safi suscite une grande inquiétude, souligne Al Akhbar. Le nombre de tests réalisés est insuffisant et le dispositif dédié au Covid-19, notamment pour ce qui des unités des soins intensifs, suscite beaucoup d’interrogations. Ce qui, d’après des sources locales citées par le quotidien, appelle à une intervention rapide et ferme des services centraux du ministère de la Santé.

Cette situation a d’ailleurs attiré l’attention, à Safi, de la société civile qui réclame plus de moyens et d’attention, surtout pour les personnes admises dans le service des soins intensifs. Le retard de la prise en charge des cas présentant des symptômes d’infection, à cause notamment de la défaillance des appareils de scanner et du nombre réduit des tests PCR, risque d’avoir pour conséquence l’aggravation du nombre des décès, affirme Al Akhbar. C’est, en tout cas, une situation qui nécessite des éclaircissements de la part des services régionaux du ministère de la Santé.

A Essaouira, la situation n’est pas plus reluisante. La ville vient d’enregistrer son 1.000e cas d’infection et une cadence quotidienne de près de 20 cas positifs. Quant aux décès causés par la Covid-19, la ville déplore 35 cas depuis le début de la pandémie et la situation risque de s’aggraver dans les jours à venir, ce qui a d’ailleurs imposé la mise en place de nouvelles mesures sanitaires. C’est ainsi qu’il a été décidé l'adoption d'une batterie de nouvelles mesures préventives, affirme le quotidien qui cite les autorités locales.

Ainsi, poursuit Al Akhbar, il a été décidé la fermeture provisoire, à 20h, des locaux de commerce et de ceux dédiés aux activités professionnelles et de services dans les quartiers qui enregistrent une hausse du nombre des cas d'infection par la Covid-19 au niveau de la ville d'Essaouira. Ces mesures concernent aussi la fermeture provisoire, à 16h, du souk hebdomadaire de Sekkala et des marchés de proximité, et celle, à 20h, des cafés, des restaurants et des snacks dans les quartiers concernés, ainsi que l'interdiction de la diffusion des matchs de football dans tous les cafés situés dans la commune d'Essaouira sans exception. Il a été également décidé d'interdire les rassemblements et attroupements dans les différents espaces publics à l'intérieur des quartiers concernés.

Par Amyne Asmlal
Le 15/11/2020 à 20h44