Daech crée une nouvelle application sur mobile

Images de propagande de Daech sur les réseaux sociaux. Photo d'illustration. . DR

Revue de presseKiosque360. L’organisation terroriste Daech a créé une nouvelle application sur mobile pour communiquer avec ses abonnés et partisans. Cette application, qui garantit une totale confidentialité, sert aussi à collecter de l’argent et à transmettre des messages codés.

Le 22/12/2019 à 22h25

Le Centre européen d’études sur le terrorisme révèle la nouvelle application de communication, baptisée «Because communication», que Daech a diffusée pour ses abonnés et ses partisans. Le rapport souligne que cette application a été créée quelques jours après le succès de la plus grande campagne électronique menée en 2015: une initiative qui a permis de fermer 26.000 comptes et sites de l’organisation terroriste sur les divers réseaux sociaux. C’est cette attaque électronique qui a poussé Daech à créer une fédération de communication et de contact entre ses membres, loin des réseaux sociaux. Cette nouvelle application garantit une totale confidentialité à ses usagers et s’oppose à toute tentative d’infiltration électronique par les nombreux services de sécurité. 

En plus de cette protection, ce nouveau moyen de communication permet de stocker les séquences vidéos et de transmettre les informations codées dans n’importe quel pays du monde. Cette application, que Daech a créée via Google Play et Apple, dispose d’une capacité d’assimilation des messages de plus de 10.000 personnes. L’organisation terroriste a construit, depuis la semaine dernière, près de 10 chaînes et pages sur cette application où elle a diffusé les photos de plusieurs opérations qu’elle a perpétrées en Afrique.

Le centre d’études précité, rapporte Al Ahdath Al Maghribia dans son édition du lundi 23 décembre, souligne que Daech essaye de développer cette application de façon à pouvoir envoyer, en toute sécurité, toutes les données la concernant à ses followers et ses partisans. Le même document indique que l’organisation terroriste a essayé, ces derniers temps, d’activer les mécanismes et les moyens de collecter les dons via des transactions numériques ou codées.

Daech s’oriente vers les nouvelles applications difficiles à pirater pour mieux décentraliser sa stratégie financière. L’adjoint du Secrétaire américain au trésor confirme, d’ailleurs, que l’organisation terroriste est toujours capable de collecter plus d’argent. Et le responsable américain d’ajouter que Daech a, à travers son compte Telegram, expliqué à ses abonnés la manière de lui transférer, sans risque aucun, de l’argent en ligne.

Par Hassan Benadad
Le 22/12/2019 à 22h25