Covid-19 au Maroc: 1.632 nouvelles contaminations en 24 heures, 2 décès et 7.896 cas actifs

Un agent de sécurité prend la température des élèves à l'entrée du lycée secondaire qualifiant Hassan II, le 11 janvier 2022, à Marrakech, afin de faire détecter d'éventuels cas de Covid-19. . Mounir El Ayouchi / MAP

Deux décès, 1.632 nouveaux cas de contamination et 986 guérisons ont été confirmés dans le Royaume, les 14 et 15 juin 2022. Les cas encore actifs s'élèvent à 7.896, alors que plus de 6,49 millions de personnes ont reçu la troisième dose. Le suivi de la pandémie, en chiffres.

Le 15/06/2022 à 14h26

Nouveaux cas de contamination, rémissions, nombre de dépistages effectués, vaccinations, etc. Pour en savoir plus sur l'évolution du coronavirus au Maroc, cliquez sur ce lien: https://covid.le360.ma.

Au Maghreb, l'Algérie ne communique pas le nombre de tests de dépistage, ce qui laisse penser que le nombre de contaminations est bien supérieur aux chiffres officiels. Le dernier bilan arrêté fait état de 6 cas de contamination. Le pays totalise 265.943 cas de contamination, dont 6.875 décès et 178.442 guérisons.

En Tunisie, 668 nouveaux cas de contamination et 483 guérisons ont été enregistrés, selon le dernier bilan disponible. Le pays totalise 1.043.540 cas de contamination, dont 28.646 décès et 1.029.368 guérisons depuis mars 2020.

En Mauritanie, 8 cas de contamination et 13 guérisons ont été enregistrés, selon le dernier bilan disponible. Le pays comptabilise 59.260 cas de contamination au Covid-19, dont 982 décès et 58.171 guérisons.

Sauf surprise, les parents de nourrissons et tout jeunes enfants devraient pouvoir les vacciner contre le Covid-19 dès la semaine prochaine aux Etats-Unis: des experts américains se penchent mercredi sur les vaccins de Pfizer et Moderna pour les plus petits, première étape cruciale en vue de leur autorisation.

Après les longs mois d'attente nécessaires pour conduire les essais cliniques, les deux entreprises ont finalement livré le résultat des injections chez les enfants de 6 mois à 4 ans pour Pfizer, et de 6 mois à 5 ans pour Moderna.

Comme c'est le cas dans de nombreux pays, il s'agit de la dernière tranche d'âge à ne pas encore avoir accès à cette protection.

Le dosage a été adapté: il représente un quart de celui des adultes pour Moderna (25 microgrammes, contre 100 pour les adultes), et un dixième pour Pfizer (3 microgrammes, contre 30).

Le processus d'autorisation se fera en plusieurs étapes. Des experts indépendants sont chargés mercredi de passer en revue toutes les données disponibles, lors de discussions retransmises en direct sur internet. En fin de journée, ils voteront pour recommander ou non d'autoriser ces vaccins chez les plus jeunes.

En cas d'avis favorable, l'Agence américaine des médicaments (FDA), dont les décisions font référence dans le monde, pourrait donner son autorisation dans la foulée.

Le Canada a annoncé mardi la levée de l'obligation vaccinale contre le Covid-19 pour les voyages intérieurs et pour sortir du territoire, par avion ou par train, ainsi que pour ses fonctionnaires fédéraux.

«Je suis heureux d'annoncer que le 20 juin, notre gouvernement suspendra l'obligation de se faire vacciner pour monter à bord d'un avion ou d'un train au Canada», a indiqué le ministre des Transports, Omar Alghabra, lors d'une conférence de presse.

Il a justifié cette décision par le taux important de vaccination et une baisse des contaminations dans un pays qui a déjà largement levé les restrictions mises en place depuis 2020 pour lutter contre la pandémie.

Depuis octobre, au Canada, il était impossible de prendre l'avion ou le train sans être vacciné. Cette obligation pourrait toutefois être rétablie si les contaminations repartaient à la hausse, a précisé Omar Alghabra, le ministre des Transports.

Les voyageurs entrant au Canada doivent quant à eux continuer de fournir une preuve de vaccination. Le ministre des Transports a souligné que les Etats-Unis, une destination populaire pour les Canadiens, réclamaient toujours une preuve vaccinale.

La pandémie a fait officiellement au moins 6.334.137 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP.

Les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (1.036.483), devant le Brésil (668.404), l'Inde (524.792) et la Russie (380.137).

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui qui est officiellement établi.

Par Majda Benthami
Le 15/06/2022 à 14h26