Casablanca: nouvelle affaire de trafic de psychotropes, trois individus interpellés

Comprimés de Rivotril (photographie d'illustration).  . DR

La police judiciaire de Casablanca est parvenue, jeudi, sur la base d'informations précises fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), à arrêter trois individus pour leur implication présumée dans une affaire de possession et de trafic de psychotropes.

Le 10/01/2020 à 09h01

Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que les opérations de fouille ont permis de saisir 2.490 psychotropes de type Rivotril, précisant que le premier suspect a été appréhendé à sa descente d'un train en provenance de Tanger, en possession de 2.460 comprimés. Le deuxième mis en cause lui a été interpellé alors qu'il attendait l'arrivée de ces psychotropes, en possession de 30 comprimés supplémentaires du même type.

L'enquête a permis aussi l’interpellation d'un troisième suspect, soupçonné d'actes criminels, ajoute la même source, faisant savoir que le pointage dans les bases de données sécuritaires a révélé qu'il faisait l’objet de 11 avis de recherche au niveau national dans plusieurs affaires criminelles dont un homicide volontaire. 

Les trois mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent pour élucider les tenants et aboutissants de cette affaire, qui vient couronner les efforts intenses et conjoints entre les brigades de la police judiciaire relevant de la DGSN et les services de la DGST visant à lutter contre le trafic de drogue et de psychotropes, conclut le communiqué.

Le 10/01/2020 à 09h01