Covid-19: tour d'horizon de l'obligation vaccinale dans le monde

Une pharmacie mobile exploitée par la ville fait la publicité du vaccin Covid-19 dans un quartier de Brooklyn, le 30 juillet 2021, à New York. . Spencer Platt/Getty Images/AFP

Le pass vaccinal s'impose dans un nombre croissant de pays pour certaines professions ou activités mais la vaccination anti-Covid obligatoire pour tous demeure, elle, une exception. Voici un tour d'horizon non exhaustif des différentes formes d'obligations vaccinales instaurées dans le monde pour faire face à la pandémie.

Le 31/01/2022 à 07h01

En Europe, l'Autriche est le premier pays de l'UE à avoir adopté une loi rendant obligatoire la vaccination anti-Covid pour tous les adultes. L'obligation entrera en vigueur le 4 février. Le contrevenant risquera une forte amende, supprimée s'il se fait vacciner dans les deux semaines.

En Allemagne, un projet de vaccination obligatoire, défendu par le nouveau chancelier social-démocrate Olaf Scholz, a commencé à être débattu le 26 janvier au Bundestag.

En Equateur, la vaccination a été déclarée obligatoire pour tous en décembre dernier, y compris pour les enfants de plus de cinq ans, ce qui constitue une première mondiale.

Avant cela, deux Etats autoritaires d'Asie centrale, le Tadjikistan et le Turkménistan, avaient annoncé dès juillet 2021 la vaccination obligatoire pour les plus de 18 ans.

En Indonésie, la vaccination anti-Covid est obligatoire, en théorie, depuis février 2021. Dans les faits, moins de la moitié de la population est vaccinée début 2022.

Dans le Pacifique, l'Etat fédéral de Micronésie a également annoncé, en juillet 2021, la vaccination obligatoire pour ses plus de 18 ans.

Plutôt qu'une obligation générale, deux pays européens imposent la vaccination aux plus âgés, catégorie plus susceptible de tomber gravement malade du Covid.

En Italie, un décret-loi adopté le 5 janvier 2022, rend obligatoire la vaccination pour les plus de 50 ans à compter du 15 février.

En Grèce, le vaccin anti-Covid est obligatoire pour les plus de 60 ans depuis début 2022. Un dispositif similaire envisagé en République tchèque a été abandonné en janvier par le nouveau gouvernement.

Les obligations vaccinales pour certaines catégories professionnelles se sont multipliées dans le monde depuis la mi-2021.

En France, l'obligation vaccinale s'applique aux personnels des hôpitaux et maisons de retraite, pompiers, ambulanciers et aides à domicile depuis le 15 septembre.

En Italie, les travailleurs de la santé sont contraints de se faire vacciner depuis fin mai et le personnel des maisons de retraite depuis le 10 octobre. Un certificat de vaccination est également exigé pour le personnel scolaire et les forces de l'ordre.

En Grèce, la vaccination est devenue obligatoire pour le personnel des maisons de retraite le 16 août et pour les soignants le 1er septembre.

En Angleterre, les employés des maisons de retraite doivent être complètement vaccinés depuis la mi-novembre. Il en sera de même pour les soignants à compter d'avril 2022.

En Allemagne, le personnel médical devra fournir une preuve de vaccination complète d'ici au 15 mars.

Dans certains pays, l'obligation vaccinale ne se limite pas aux soignants. C'est le cas en Hongrie où depuis fin octobre les entreprises peuvent exiger des employés d'être vaccinés.

Au Panama, le président Laurentino Cortizo a décrété, le 5 janvier, l'obligation vaccinale pour tous les fonctionnaires. Idem au Rwanda pour employés du service public, depuis le début de l'année, qui sinon doivent démissionner.

Aux Etats-Unis, le président Joe Biden avait annoncé le 9 septembre la vaccination obligatoire pour 100 millions de travailleurs, fonctionnaires ou salariés du privé. Mais la mesure, suspendue en novembre par la justice fédérale, a été définitivement bloquée par la Cour suprême le 13 janvier.

Dans un nombre croissant de pays, un certificat de vaccination ou pass vaccinal est obligatoire pour accéder à certains espaces, activités ou pour voyager.

En Arabie saoudite, la vaccination est requise depuis le 1er août 2021 pour accéder à «n'importe quel lieu privé ou gouvernemental», aux transports en commun et pour sortir du pays.

Un pass vaccinal est exigé au Maroc depuis octobre pour accéder aux lieux clos (hôtel, restaurants, cafés, commerces, salles de sport), aux administrations et pour quitter le pays.

Même mesure en Tunisie depuis décembre pour l'accès aux administrations, écoles, cafés, banques, etc.

Idem au Kenya depuis fin décembre pour accéder aux services publics, transports en commun, lieux publics.

En Italie, un pass vaccinal est nécessaire depuis janvier pour accéder aux transports, hôtels, terrasses de restaurants, foires et congrès ainsi qu'aux piscines et salles de gym.

En France, depuis le 24 janvier, le pass vaccinal est obligatoire pour accéder aux cinémas, bars, restaurants et transports inter-régionaux.

Certains pays, comme la Nouvelle-Zélande ou l'Australie, réservent l'entrée sur leur sol aux voyageurs vaccinés, comme l'a expérimenté le numéro un mondial de tennis Novak Djokovic, venu pour l'Open d'Australie et renvoyé faute de vaccination.

Les Etats-Unis imposent la vaccination aux voyageurs étrangers: depuis novembre pour ceux arrivant par avion, depuis janvier par voie terrestre et maritime. De même, les Philippines rouvriront les frontières aux seuls touristes vaccinés le 10 février.

Le 31/01/2022 à 07h01