Economie | www.le360.ma
Economie

tous les articles de la rubrique Economie

Aérien: voici pourquoi RAM va partager ses codes avec British Airways

Le 14/02/2020 à 16h43

British Airways et Royal Air Maroc viennent de signer un accord scellant le partage des codes sur les lignes aériennes des deux compagnies reliant Casablanca et Agadir à Londres. L’accord offre également plus de flexibilité sur les vols reliant les aéroports de Londres Heathrow et Marrakech Menara.

Transport de voyageurs: l'Allemand FlixBus fait son entrée au Maroc

Le 14/02/2020 à 14h20

La compagnie allemande d'autocars interurbains FlixBus s’apprête à lancer des liaisons directes entre la France et le Maroc. Détails.

Banque: le groupe Attijariwafa bank primé par le cabinet Mazars

Le 14/02/2020 à 09h49

Attijariwafa bank vient d’obtenir une nouvelle certification de son activité titres, ISAE 3402 Type 1 (International Standard on Assurance Engagements 3402), décernée par le cabinet Mazars Audit & Conseil.

Kristina Georgieva, la DG du FMI, en visite pour la première fois au Maroc du 17 au 20 février

Le 14/02/2020 à 08h24

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristina Georgieva effectuera une visite au Maroc du 17 au 20 février courant.

Maroc-Turquie: quelle marge de manœuvre pour le Maroc dans la renégociation de l’ALE?

Le 13/02/2020 à 23h43

Kiosque360. L’accord de libre-échange (ALE) avec la Turquie est sur la sellette depuis plusieurs semaines. Même si la Turquie a récemment accepté l’idée d’une renégociation, quelle est la marge de manœuvre du Maroc?

Commerce: les opérateurs face à une crise de liquidité aigüe

Le 13/02/2020 à 23h33

Kiosque360. Les cas de faillites se multiplient dans le secteur. En 2019, sur les 8.439 faillites recensées, près de 3.000 concernent ce secteur. L’augmentation des impayés contraint les banques à être de plus en plus regardantes dans l’octroi de crédits.

Déjà 1,5 milliard de DH de déficit budgétaire en janvier

Le 13/02/2020 à 22h39

Kiosque360. Les dépenses de fonctionnement tirées par les salaires explosent. La hausse des recettes est insuffisante. L’investissement dépasse les 12 milliards de DH.