Zones d'ombre autour de l'application du pass vaccinal en entreprise: la CGEM interpelle le gouvernement

Chakib Alj, président de la CGEM. . DR

Dans une lettre adressée à trois ministres du gouvernement Akhannouch, la CGEM veut obtenir des éclaircissements au sujet des modalités d’application de l’obligation de présenter le pass vaccinal pour accéder aux lieux publics.

Le 22/10/2021 à 16h08

La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) s’attelle à accompagner la reprise de l’activité économique dans des conditions de travail permettant d’assurer la santé et la sécurité de tous, et s’inscrit dans la lignée des efforts menés par les pouvoirs publics pour mener à bien la campagne de vaccination, souligne le président du patronat, Chakib Alj, dans un courrier adressé aux ministres de l’Intérieur (Abdelouafi Laftit), de la Santé (Khalid Aït Taleb) et de l’Inclusion économique (Younes Sekkouri), mais également au chef du gouvernement Aziz Akhannouch, à qui une copie a été envoyée.

Dans cette correspondance, dont Le360 détient une copie, la CGEM affirme vouloir apporter les informations idoines à ses entreprises membres.

Pour cela, Chakib Alj souhaite obtenir quelques éclaircissements au sujet de l’entrée en vigueur du pass vaccinal à compter du 21 octobre 2021, notamment sur les points suivants.

- En plus des hôtels, cafés et restaurants, est-ce que les autres entreprises du secteur privé sont concernées par cette mesure? Si tel est le cas, en plus des salariés, est-ce que cela s’applique aux visiteurs?

- Si un salarié ne dispose pas du pass vaccinal, quelles sont les mesures que peut engager l’entreprise?

- Quelles sont les modalités de contrôle du pass vaccinal (présentation de la CIN, application pour lecture et contrôle des QR code des pass vaccinaux)?

- Les pass vaccinaux étrangers sont-ils valables?

Par Ayoub Khattabi
Le 22/10/2021 à 16h08