Vidéo. Voici pourquoi le cash a explosé au Maroc en 2020

le360

Le cash en circulation au Maroc a atteint un nouveau record à fin 2020, se portant à plus de 300 milliards de dirhams, en hausse de 20% par rapport à 2019. Les explications de Khalid Ziani, expert IT & Télécoms.

Le 07/02/2021 à 18h37

La mise à disposition des aides aux ménages via le réseau des Guichets automatiques bancaires (GAB), financées par le Fonds spécial anti-Covid-19, explique en grande partie l’explosion du cash observée en 2020, souligne Khalid Ziani. «Les retraits en cash effectués par les entreprises et les ménages du fait de la pandémie ont pour effet une réduction des liquidités des banques», a-t-il ajouté.

Khalid Ziani estime que le Comité de veille économique aurait pu opter pour une solution de paiement mobile (virement vers un compte walet) dans la distribution des aides de ce fonds. «Nous avons raté l’occasion d’inclure dans le circuit économique une population de 20 millions de personnes non bancarisées», regrette l’expert IT.

Par ailleurs, Khalid Ziani formule des critiques sur le coût «relativement élevé» de la commission d’interchange associée au paiement mobile au Maroc (22 dirhams pour chaque virement de compte à compte). Pour freiner l’explosion du cash, il suggère de fixer un cap de passage vers la monnaie numérique, de façon progressive et synchronisée avec les tendances observées à l’échelle internationale.

Par Wadie El Mouden et Khadija Sabbar
Le 07/02/2021 à 18h37