Sept tendances dans le monde du travail sous l’ère du Covid-19

Le télétravail, qui s'est généralisé dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19, peut être source d'anxiété pour certains salariés.  . DR

Revue de presseKiosque360. Le monde du travail connaît une métamorphose à l’ère de la pandémie de Covid-19. Pour mesurer l’ampleur de ce chamboulement, Microsoft présente son nouvel indice, né des résultats d’un rapport faisant ressortir 7 tendances dans le monde du travail. Les détails.

Le 30/03/2021 à 21h32

On le sait, il y aura un avant et un après-Covid-19 dans le milieu du travail. Pour mieux saisir ce changement, Microsoft a créé l’indice Work Trend à travers les résultats d’un rapport baptisé «La prochaine grande perturbation est le travail hybride. Sommes-nous prêts?». Dans ce document, le géant américain dévoile sept tendances, comme le rapporte Aujourd’hui le Maroc qui, dans son édition de ce 31 mars, précise que cet indice découle d’une étude menée auprès de plus de 30.000 personnes dans 31 pays différents, y compris des experts qui étudient les nouvelles formes de collaboration. 

Parmi les tendances en question, on note que le travail hybride a pris le relais. Concrètement, les réunions en ligne sont beaucoup plus nombreuses et l’envoi de mails a explosé: par rapport à l'année passée, 40 milliards d'e-mails supplémentaires ont été envoyés au cours du seul mois de février 2021!

D’après Microsoft, les modes de travail seraient également devenus… plus humains. La preuve en chiffres: environ 40% des collaborateurs affirment se sentir plus à l’aise pour s’investir pleinement dans leur travail, alors que ce n’était pas le cas avant la pandémie, souligne le journal qui ajoute que 73% des employés sondés souhaitent également maintenir ce travail à distance. En d’autres termes, ils aimeraient que l’option télétravail devienne la règle. 

Autres observations faites par Microsoft: la déconnection des dirigeants de leurs employés, la rude mise à l'épreuve d’une main-d’œuvre trop sollicitée pour une cadence de production élevée et, d’un autre côté, le talent optimisé au sein des environnements de travail hybride. Parmi les autres conclusions à retenir: les difficultés subies par la génération Z, qui doit impérativement être redynamisée.

Par Fayçal Ismaili
Le 30/03/2021 à 21h32