Reconquête touristique: l’Exécutif détaille sa vision

Des touristes se promènent sur la place Jamaâ El Fna à Marrakech, le 12 mai 2022. . FADEL SENNA / AFP

Revue de presseKiosque360. Lors d’une réunion de travail présidée par le Chef du gouvernement, le plan de reconquête touristique a été présenté, donnant l’occasion de faire un point sur la dynamique lancée pour la relance du secteur. Cet article est une revue de presse tirée du quotidien Aujourd’hui le Maroc.

Le 22/05/2022 à 18h10

Lors d’une réunion de travail présidée par le Chef du gouvernement Aziz Akhannouch, la ministre du Tourisme, de l’Artisanat, de l’Economie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor, a présenté la vision de son département pour relancer l’activité dans les meilleurs délais, dans le but d’enregistrer, cette année, un afflux mensuel de touristes égal ou supérieur à celui enregistré avant la crise, rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition de ce 23 mai. 

Pour y parvenir, il est question d’assurer le plus grand nombre de sièges (compagnies aériennes), de développer la promotion touristique, de mener de vastes campagnes promotionnelles, de conclure des partenariats avec les tour opérateurs mondiaux et les plateformes numériques, ainsi que d’assurer l’adéquation de l’offre et de la demande touristiques, en plus de la stratégie de promotion des investissements touristiques en encourageant, notamment, les investissements dans les PME et dans le domaine du divertissement et de l’animation.

Pour participer activement à la relance du secteur, le Chef du gouvernement a appelé tous les acteurs concernés à valoriser les ressources humaines tout en œuvrant pour la mise à niveau des structures hôtelières. Aziz Akhannouch s’est également adressé aux départements gouvernementaux afin qu’ils renforcent leur accompagnement, mettant l’accent sur l’importance de la mise en œuvre des différentes mesures pour la réalisation des objectifs fixés.

Le journal rappelle, à cette occasion, que les recettes touristiques se sont élevées à 9,7 milliards de dirhams à fin mars 2022, représentant une progression de 80% par rapport à la même période de l’année écoulée. Lors d’une intervention à la Chambre des représentants, la ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Economie sociale et solidaire avait également confirmé le redressement du secteur, dévoilant à ce propos «une hausse de 25% durant la même période» des exportations de l’artisanat.

Par Fayçal Ismaili
Le 22/05/2022 à 18h10