OPCVM: les prévisions du secteur dans les années à venir

DR

Revue de presseKiosque360. Le marché de la gestion d’actifs ne cesse d’enregistrer une croissance depuis 2010. Une dynamique qui devrait se poursuivre dans les années à venir. Les détails dans cette revue de presse tirée du quotidien Aujourd’hui le Maroc.

Le 18/09/2022 à 19h08

Entre 2010 et 2020, le marché des OPCVM a connu un taux de croissance annuel de plus de 9%. Pour les observateurs, ce rythme devrait se maintenir en développant de nouveaux produits d’assurance et en généralisant l’assurance maladie obligatoire (AMO), rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition de ce 19 septembre.

Le journal explique également que, comme tous les professionnels dans le domaine affichent une rentabilité de 30%, de nouveaux entrants se présentent, à l’instar de CIH Bank qui a créé une nouvelle filiale: le CIH Capital Management, doté d’un capital d’un million de dirhams.

Les projections financières du plan d’affaires du CIH Capital Management pour la période 2022-2026? Un nombre de transactions passant de 5,8 millions de dirhams en 2022 à 57 millions de dirhams en 2026, soit une croissance annuelle moyenne de 61,1%, ainsi que des charges d’exploitation allant de 9 millions de dirhams en 2022 à 33 millions de dirhams en 2026 (augmentation annuelle moyenne de 38%). Parmi les autres prévisions: le produit net qui passera de 0,4 million de dirhams en 2022 à 24 millions de dirhams en 2026. Quant à la rentabilité interne, elle est estimée à 55% d’ici 2026. Pour le quotidien, ce tableau augure du développement important du secteur au cours des prochaines années.

Pour rappel, les OPCVM sont des organismes financiers qui existent sous deux formes juridiques: la SICAV (Société d’investissement à capital variable) et le FCP (Fonds commun de placement), dont la vocation est la collecte de l’épargne auprès des investisseurs pour des placements dans des valeurs mobilières selon des critères bien définis permettant de constituer un portefeuille de valeurs mobilières.

Par Fayçal Ismaili
Le 18/09/2022 à 19h08