Marché des capitaux: les levées de fonds ont atteint 42,45 milliards de DH sur les 7 premiers mois de 2022

L'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC). . DR

Revue de presseKiosque360. Sur les 7 premiers mois de l’année en cours, les levées de capitaux ont atteint 42,45 milliards de DH, en baisse de 1% par rapport à la même période de 2021, selon l’AMMC. Cet article est une revue de presse du journal Aujourd’hui Le Maroc.

Le 01/09/2022 à 19h50

La valeur globale des levées de capitaux réalisées au titre des sept premiers mois est de 42,45 milliards de DH, rapporte Aujourd’hui Le Maroc dans son édition de ce vendredi. Le quotidien explique que ces levées s’inscrivent relativement en baisse (-1%) comparé à la même période de l’année précédente où elles se situaient autour de 42,93 milliards DH, et que les émissions de titres de capital ont basculé de 1,7 milliard DH à fin juillet 2021 pour revenir à 362 millions DH à fin juillet 2022.

«Elles ont été réalisées entièrement par voie d’appel public à l’épargne. S’agissant des émissions obligataires, elles se sont affermies de 3,6 milliards DH en glissement annuel. Elles atteignent ainsi 14,80 milliards DH à fin juillet contre 11,13 milliards DH une année plus tôt. On note ainsi 5 milliards DH d’émissions par appel public à l’épargne contre 3,54 milliards DH à la même période de l’année précédente», détaille le journal.

L’AMMC, le gendarme du marché des capitaux, indique aussi que les émissions de titres de créances négociables ont atteint les 27,28 milliards DH contre 30,09 milliards DH une année plus tôt. «Ces émissions sont composées à hauteur de 20,75 milliards DH de certificats de dépôts, de 4,37 milliards DH de bons de sociétés de financement et de 2,15 de billets de trésorerie. L’évolution des montants émis au titre des sept premiers mois laisse ainsi apparaître une hausse de 37% des émissions obligataires ainsi qu’un redressement de 5% des émissions de bons de trésor», ajoute la même source.

On note également une contraction de 9% des émissions de certificats de dépôts et 7,9% des émissions de titres de capital. Aujourd’hui Le Maroc fait remarquer que l’encours des emprunts de titres est revenu à 20,1 milliards DH à fin juillet en baisse de 10% et que sur le mois de juillet, le volume s’est établi à 32,1 milliards DH en hausse de 6% en glissement mensuel et de 20% en glissement annuel.

Il est à noter que les obligations de moyenne et longue maturité (MLT) ont accusé un repli de 13,75% arrivant ainsi à 280,12 milliards DH et que l’actif net des Organismes de placements collectifs en capital (OPCC) s’élève à 2,02 milliards DH en hausse de 44,83%. Et enfin, on apprend qu’en ce qui concerne les Organismes de placements immobiliers (OPCI), leur actif net a atteint les 37,5 milliards DH en hausse de 73,67%.

Par Ismail Benbaba
Le 01/09/2022 à 19h50