Le marché de l’art renoue avec la croissance

Photographie, Soly Cissé, Sénégal

Photographie, Soly Cissé, Sénégal. DR

Revue de presseAprès avoir accusé le coup en raison de la pandémie de Covid-19, le marché de l’art retrouve enfin sa dynamique d’avant la crise. Cet article est une revue de presse du journal français La Tribune.

Le 04/04/2023 à 23h29

Dans l’une de ses récentes publications sur son site internet, La Tribune indique que les ventes d’art ont atteint 67,8 milliards de dollars en 2022. «Le marché de l’art a tourné la page du Covid. En 2022, il a légèrement progressé de 3% par rapport à 2021 dans un contexte économique incertain, sur fond de guerre en Europe, à 67,8 milliards de dollars d’après le rapport de référence Art Basel/UBS», fait remarque latribune.fr. Le moteur de la croissance du marché continue d’être le segment haut-de-gamme.

La Chine est retombée à la troisième place des marchés les plus importants à cause des stratégies très strictes de lutte contre le Covid-19, se plaçant derrière le Royaume-Uni et surtout les États-Unis. Selon les experts, le marché américain a repris avec force, assurant à nouveau son premier rang mondial.

«Cette croissance prudente face à une profonde incertitude témoigne de la force du marché de l’art post-pandémie et donne des raisons de croire en sa résilience», souligne le rapport. «Parmi les meilleurs clients d’art, les collectionneurs fortunés ont continué à dépenser en 2022 et envisagent positivement 2023, avec de solides projets de dépenses. D’après l’enquête, 77% de ces collectionneurs fortunés prévoient que le marché se développe et la majorité d’entre eux compte acheter de l’art en 2023», précise latribune.fr.

«Ainsi, alors que les signaux de volatilité macro-économique sont un sujet de discussion dominant comme nous nous dirigeons vers 2023, les données nous montrent un marché de l’art résilient soutenu par des collectionneurs disposant de fonds importants, en particulier dans le haut de gamme», fait observer Noah Horowitz, directeur général d’Art Basel, cité par latribune.fr qui souligne également la progression de l’art numérique malgré «l’hiver crypto».

Par Ismail Benbaba
Le 04/04/2023 à 23h29