La feuille de route de la stratégie data et statistiques de Bank Al-Maghrib dévoilée

DR

Revue de presseKiosque360. S’adaptant aux transformations qu’impose la révolution numérique tant en interne qu’au niveau du secteur bancaire, Bank Al-Maghrib dévoile la feuille de route de sa stratégie data et statistiques. Cet article est une revue de presse tirée du quotidien Aujourd’hui le Maroc.

Le 08/05/2022 à 18h36

Bank Al-Maghrib a inscrit, dans son plan stratégique 2019-2023, son ambition de faire évoluer son système de gestion des données et de production statistique pour le rendre plus riche, plus fiable et plus accessible. Pour réussir le programme de transformation initié par la Banque en 2020, une stratégie data et statistiques a été déclinée courant 2021 en vue de dresser, pour les cinq prochaines années, une feuille de route couvrant l’ensemble des chantiers à mener, ainsi que les prérequis nécessaires à leur mise en œuvre, rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition de ce 9 mai. 

Sur cette feuille de route dévoilée dans le document «Stratégie Data & Statistiques» récemment publié par la banque centrale, six objectifs ont été identifiés. Le premier réside dans la mise à niveau du dispositif de gouvernance des données. Dans sa publication, Bank Al-Maghrib précise que ce nouveau cadre de gouvernance «repose principalement sur des politiques, normes et procédures spécifiques, sur une définition claire des rôles et fonctions clés, ainsi que sur la mise en place d’instances de gouvernance stratégiques et opérationnelles».

Le deuxième objectif concerne la modernisation et l’industrialisation des processus de gestion de données et statistiques, tandis que le troisième vise la standardisation des processus de gestion du cycle de vie de la donnée et le quatrième le développement du Data Analytics, afin de soutenir davantage l’exercice des missions de la banque centrale à travers une meilleure exploitation du potentiel analytique des données. 

Le cinquième objectif vise le développement de la collaboration avec l’écosystème. Ainsi, «les échanges avec les partenaires de la Banque seront renforcés à travers la création de communautés data en vue de partager et d’échanger autour des sujets d’intérêt commun», explicite Bank Al-Maghrib. Enfin, le dernier point concerne l’activation des leviers de la transformation, notamment en termes d’accompagnement de changement. 

Par Fayçal Ismaili
Le 08/05/2022 à 18h36