Hausse du prix des œufs: les explications des professionnels

Khalid Zaim, vice-président de l’association nationale des producteurs d'œufs de consommation.  . Anas Zaidaoui / Le360

Le 05/11/2022 à 20h00

VidéoLe secteur avicole a été impacté par la hausse des cours des matières premières et du coût du transport ainsi que la baisse de la production dictée par l’arrêt forcé de nombreux éleveurs. Le prix des œufs n'a pas été épargné, pouvant aller jusqu’à 1,40 dirham l'unité. Voici les raisons de cette flambée, selon les professionnels.

Le prix des œufs s'est envolé ces derniers jours sur les étals des marchés. Dans plusieurs villes du Royaume, il a atteint 1,40 dirham. Un prix jugé élevé par les ménages, mais justifié selon les professionnels.

Interrogé par Le360, Bouchta Boussouf, président de l’Association nationale des producteurs d'œufs de consommation, indique que les propriétaires des fermes ont perdu beaucoup d’argent. Il y a ceux qui ont arrêté la production, parce qu’ils ont carrément fait faillite, et ceux qui l'ont réduite.

Il souligne que les éleveurs sont confrontés à une hausse du coût des matières premières qui a impacté le secteur, ralentissant son évolution. Aujourd’hui, les opérateurs craignent que la fin du tunnel ne soit encore loin.

Khalid Zaim, vice-président de l’Association nationale des producteurs d'œufs de consommation, fait quant à lui savoir que grâce aux efforts fournis par les professionnels, le Maroc peut subvenir à ses besoins concernant ce produit, au moment où d’autres pays peinent à en avoir. Il dit néanmoins espérer que le prix des intrants baissera pour que cela puisse se répercuter sur le prix de vente.

Outre la cherté des matières premières sur le marché international, Zaim pointe du doigt la hausse du dollar qui attise l'inflation, tirant vers le haut le coût de production et amincissant davantage les marges de bénéfices.

Par Hafida Ouajmane et Anas Zaidaoui
Le 05/11/2022 à 20h00