Des pistes pour une nouvelle vision de l’industrie agroalimentaire?

DR

Revue de presseKiosque360. Dans un policy paper, l’Institut marocain d’intelligence stratégique (IMIS) appelle à bâtir une nouvelle vision pour le secteur de l’industrie agroalimentaire à l’horizon 2030. Cet article est une revue de presse du quotidien Aujourd’hui le Maroc.

Le 07/09/2022 à 19h12

Pour l’Institut marocain d’intelligence stratégique (IMIS), le secteur de l’industrie agroalimentaire a besoin d’une nouvelle impulsion. Dans leur étude intitulée «L’industrie agroalimentaire: le Maroc futur champion régional?», Ahmed Azirar, directeur de recherche au sein de l’IMIS, Aicha Kortbi, consultante en agro-industrie, et Ahlam Mohammadi, professeure à l’Université Euro-Méditerranéenne de Fès (UEMF), analysent ainsi la position de la filière dans les nouvelles chaînes de valeur en reconfiguration pour en faire un nouveau fer de lance de la souveraineté alimentaire au Maroc, rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition de ce 8 septembre.

Crise engendrée par la pandémie de Covid-19, conflit en Ukraine, changement climatique se traduisant par la sécheresse et le stress hydrique au Maroc… Les nouveaux défis se multiplient pour le secteur, révélant la nécessité d’indépendance et de sécurité alimentaire pour le pays.

Face à ce constat, les auteurs de ce policy paper plaident pour la construction d’une nouvelle vision pour la filière à l’horizon 2030. Une réflexion appelant à une dynamisation de toute la chaîne de valeur agro-industrielle marocaine se basant sur quatre impératifs majeurs: la sécurité, l’intégration, la durabilité et l’innovation, ajoute le journal.

L’étude évoque également les opportunités offertes par les mutations des chaînes de valeur mondiales (CVM), à travers la réalisation d’investissements dans des chaînons nouveaux en partenariat avec l’Europe, les pays de la Méditerranée et l’Afrique. Autres leviers évoqués: la digitalisation synonyme d’amélioration de la productivité, ou encore la décarbonisation de la production industrielle nationale via l’introduction de gammes de produits à forte valeur ajoutée.

Par Fayçal Ismaili
Le 07/09/2022 à 19h12