Culture | www.le360.ma
Culture

tous les articles de la rubrique Culture

La comédie 30 Melyoun avec Tiskat et Fati Jamali sort en salles le 5 février

Le 30/01/2020 à 10h14

30 Melyoun, la nouvelle comédie familiale réalisée par Rabii Shajid, sort en salles le 5 février prochain. Alliant humour et aventures rocambolesques, le film réunit humoristes, chanteuses et comédiens marocains.

Vidéo. Khalid Benghrib: "Les arts chorégraphiques au Maroc, une vie, sans vie"

Le 30/01/2020 à 08h59

Manque de reconnaissance, pas d'exigences, absence de véritables formations professionnelles, dysfonctionnement dans les subventions… Les arts chorégraphiques au Maroc souffrent de tous ces maux. Khalid Benghrib, de la compagnie 2Kfar, fait le diagnostic de la situation.

Vidéo. Stand Up 2020: Le message émouvant de Halim Saber à sa mère biologique

Le 28/01/2020 à 16h45

Halim Saber a été retrouvé alors qu'il avait à peine 7 jours dans une poubelle en pleine rue. Après avoir grandi dans un orphelinat, il s'est battu pour étudier et avoir une belle carrière. Ce producteur de son vient de remporter le prix de Stand Up Show diffusé sur Al Aoula. Rencontre.

Salon international de l'édition et du livre de Casablanca: La Mauritanie invitée d'honneur

Le 28/01/2020 à 16h15

La Foire de Casablanca s'apprête à accueillir la 26e édition du Salon International de l'édition et du livre. Cette année, la Mauritanie est invitée d'honneur.

L’écrivaine tangéroise Rachel Muyal, «Notre Dame des Colonnes»*, n’est plus

Le 28/01/2020 à 12h10

Un autre «Fantôme de Tanger» nous quitte. L’écrivaine Rachel Muyal a rendu l’âme, lundi 27 janvier dans son domicile, à l’âge de 71 ans.

Cinéma. Découvrez le pitch de "Achoura", le premier film d'horreur marocain, bientôt en salles

Le 27/01/2020 à 17h12

"Achoura" de Talal Selhami, premier film d'horreur marocain, sera à l'affiche des salles marocaines à partir du 11 mars prochain. En attendant le film, découvrez son pitch.

Vidéo. "Mon corps, ma liberté": voici pourquoi Khadija Tanana, artiste, se fait lyncher sur les réseaux sociaux

Le 27/01/2020 à 16h58

Connue pour son art, collaboratif et citoyen, Khadija Tanana vient de lancer au Maroc la dynamique "mon corps, ma liberté", inspiré de l'initiative "El Violador eres tu", initié à la fin de 2019 au Chili. Depuis, la peintre est la cible de virulentes attaques et d'insultes sur les réseaux sociaux.