Vidéo. Produit et réalisé au Liban, "Alephia 2053", premier film dystopique d'animation en arabe

L'affiche du film libanais Alephia 2053 . DR

Alephia 2053, premier thriller d’animation dystopique en arabe est disponible sur YouTube. Ce long-métrage, produit au Liban par Spring Entertainment, a été réalisé par Jorj Abou Mhaya.

Le 09/04/2021 à 12h37

C’est l’histoire de trois personnages dont les destins s’entremêlent dans une course contre la montre, pour remonter à l'origine d’une attaque informatique contre les systèmes de surveillance ultra-sécurisés du régime le plus autoritaire et le plus développé de l’Histoire.

Conçu et développé pour être regardé sur les plateformes digitales, ce récit de fiction dépeignant une société imaginaire, organisée de telle façon qu'il est impossible de lui échapper, est accompagné d’un site internet, alephia.xyz permettant ainsi une immersion originale et complète dans ce monde dystopique et imaginaire d’Alephia, durant l’année 2053.

«Alephia 2053 est le premier film d’animation, et la seule œuvre de divertissement en arabe qui se projette dans un futur possible. Nous avons des milliers d’heures de divertissement à travers le Moyen-Orient qui ré-imaginent, et parfois créent un passé erroné et glorieux; et pourtant rien sur l’avenir», explique l’auteur et co-producteur exécutif, Rabi’ Sweidan.

«Bercés depuis l’enfance par les bandes dessinées et la littérature dystopique, nous avons voulu avoir recours à l’animation pour raconter notre histoire. Nous avons rassemblé les talents exceptionnels qui existent au Liban pour développer quelque chose de particulier au Moyen-Orient. Avec plus d’1.2 million de vues durant les 5 premiers jours de lancement du film, nous espérons avoir effectué une percée significative», explique aussi Rabi’ Sweidan. 

L’illustrateur Jorj Abou Mhaya, réalisateur de ce film, décrit le procédé d’illustration à l’origine du film, qui est ancré, selon lui, dans «la création de personnages faciles à animer, avec des décors où les accessoires et les éléments peuvent être reproduits, sans compromettre les compositions et en évitant surtout les motifs visuels obsolètes, en optant pour une forme attirante pour le spectateur».

De son côté, le co-producteur exécutif, Marwan Harb, relève la volonté «de sortir du format classique et des standards du genre. Ainsi, contrairement à tout autre projet d’animation à gros budget au Moyen-Orient, Alephia 2053 s’appuie sur des talents locaux. La conception des personnages, l’identité visuelle, et la partie graphique de l’animation ont toutes été effectuées par des Libanais. La bande son est du talentueux Karim Khneisser et le casting des voix-off regroupe certains acteurs connus comme Khaled Al Sayed, Ali Saad et Gihan Malla». 

Par Khalil Ibrahimi
Le 09/04/2021 à 12h37