Société | www.le360.ma
Société

tous les articles de la rubrique Société

Photo porno postée sur la page Facebook du ministre PJD de l'Emploi: "un acte de piratage", selon Mohamed Yatim

Le 19/09/2019 à 20h41

Le ministre islamiste de l'Emploi, Mohamed Yatim, s'est déclaré une nouvelle fois victime d'une "campagne de dénigrement" en faisant référence à la photo d'une actrice porno publiée sur sa page facebook.

Revue du web. La HACA suspend l’émission "Kotbi Tonight" suite aux dérapages d'Adil Miloudi

Le 19/09/2019 à 20h26

Kiosque360. L’émission d'Imad Qotbi sur Chada TV suspendue, un compte Instagram de Loubna Jaouhari fait le buzz, naufrage du Real Madrid à Paris, Justin Trudeau accusé de racisme. Round up.

Aéroport Mohammed V: nouvelle grève en vue, les bagagistes jouent avec le feu

Le 19/09/2019 à 19h03

Kiosque360. Des bagagistes semblent se mobiliser en vue de l'organisation d'un nouveau long débrayage durant les prochains jours.

Journée sans voiture à Casablanca le 13 octobre prochain

Le 19/09/2019 à 16h58

Plusieurs avenues à Casablanca et Mohammedia seront fermées dimanche 13 octobre à la circulation des voitures et rendues entièrement piétonnes à l'occasion de la quatrième «Journée sans voiture».

Vidéo. Criminalité au Maroc: voici les principaux indicateurs au 15 septembre 2019

Le 19/09/2019 à 16h29

Les indicateurs relatifs aux crimes violents et ceux associés à des actes de violence, en lien direct avec le sentiment de sécurité, dont les agressions corporelles ou sexuelles, les vols aggravés et les coups et blessures prémédités, ne représentent que 8,9 % de l’aspect général de la criminalité.

Sécurité. La criminalité violente au Maroc a reculé de 8,9% en 2019

Le 19/09/2019 à 13h07

La criminalité violente a reculé de 8,9% lors des huit premiers mois de l’année 2019 par rapport à 2018. A Casablanca, la criminalité dans ses diverses formes a enregistré une baisse de 6% lors de la même période. Les détails.

Liberté provisoire pour Hajar Raïssouni: la Justice a tranché

Le 19/09/2019 à 12h57

En délibération ce jeudi 19 septembre, le Tribunal de première instance de Rabat a décidé de ne pas accorder la liberté provisoire à Hajar Raïssouni, accusée d’avortement illégal et de «débauche». Voici pourquoi.