Le secteur privé pourrait être sollicité pour certains services funéraires | www.le360.ma