Mohamed Sajid: «J'ai hérité d'un parti congelé, sans odeur, ni saveur» | www.le360.ma