Côte d’Ivoire: l'esthétique du faux au service du paraître | www.le360.ma