Médias | www.le360.ma
Médias

tous les articles de la rubrique Médias

Vidéo. Quand TF1 encense Tanger

Le 31/10/2017 à 18h11

Tanger continue de susciter l'intérêt des médias internationaux. La chaîne française TF1 y a posé ses valises pour montrer ses «rues colorées», ses «terrasses somptueuses» et ses «bons plans» dans un reportage diffusé au journal télévisé.

Vidéo. Magic Casablanca ou quand la chaîne Arte encense la capitale économique

Le 30/10/2017 à 09h53

Dans le cadre d'une série de reportages sur 5 "métropoles mondialisées où se rencontrent Orient et Occident", Arte consacre un épisode à Casablanca. "Partagée entre les ruelles de sa médina et les artères trépidantes de la ville", Casablanca a su préserver ses héritages multiples. On regarde.

Vidéo. Zapping le360. EP2: le best of de la semaine

Le 29/10/2017 à 21h24

Maroc, Afrique, sport, culture, société, people... Retrouvez, dans ce deuxième épisode de Zapping le360, le meilleur de nos vidéos de la semaine.

Journane 36. EP 1. Un monde fou, fou, fou

Le 29/10/2017 à 16h57

Le360 lance une nouvelle émission satirique hebdomadaire: «Journane 36». Pour le premier épisode de cette émission, autant en emporte l’humour: le maire fantôme de Casa, les bus-prison de Kénitra et, pour terminer, l’inénarrable MAE algérien Abdelkader Messahel.

Le36. EP 130. L'école des cancres fête Halloween!

Le 29/10/2017 à 11h08

Halloween s'invite cette semaine à l'école des cancres. En maître de cérémonie, Moulay Hafid Elalamy distribue gratuitement les masques et les costumes. Objectif: faire peur au professeur. Dans la galerie des monstres, certains rôles sont autant vrais que nature.

Le36. EP 129. Abdelkader Messahel convoqué à la Brigade d'Alger

Le 28/10/2017 à 11h56

La Brigade d'Alger a convoqué le chef de la diplomatie algérienne, Abdelkader Messahel, pour enquêter sur les propos délirants qu'il a tenus sur le Maroc. Acculé, Messahel persiste, signe et s'étonne même que l'on s'émeuve de ses déclarations. On s'attendait à quoi en le nommant?

Micro36. EP 2: Limogé, Nabil Benabdellah motus et bouche cousue

Le 27/10/2017 à 11h55

Nabil Benabdellah fait partie des quatre ministres limogés par le roi Mohammed VI mardi 24 octobre. Comme il nous y a habitué, sa première réaction s'est limitée à «je ne dis rien». Une phrase devenue culte chez celui qui voulait résider à vie au ministère de l'Habitat.