Hamza son bébé ou l’éloge de la médiocratie | www.le360.ma