Non, il ne faisait pas “trop chaud“ à Doha | www.le360.ma