Et si l’on facilitait l’écriture et la lecture de la langue arabe? | www.le360.ma